Immigration algérienne au québec : fuite des cerveaux ou immigration sélective ?

Other Title(s)

الهجرة الجزائرية إلى كيبيك : هجرة عقول أم هجرة انتقائية ؟
Algerian immigration to Quebec : brain drain or selective immigration ?

Author

Dahmoun, Marzuq

Source

Revue de Droit et Sciences Politiques

Issue

Vol. 8, Issue 2 (31 Dec. 2021), pp.698-711, 14 p.

Publisher

Université Abbès Laghrour Khenchela Faculté de Droit et des Sciences Politiques

Publication Date

2021-12-31

Country of Publication

Algeria

No. of Pages

14

Main Topic

Economy

Topics

Abstract EN

Selective immigration has always been beneficial to the economies of the most industrialized countries in that it significantly feeds their labor markets.

However, the proportion of this form of mobility becomes problematic by causing a loss of skills and labor force for underdeveloped countries where future prospects are sorely lacking.

It therefore exacerbates the structural development problems of these countries.

The emigration of Algerians to Canada is a real example.

The latter often leave their country forced and forced through the programs of skilled workers in Quebec or Canada.

Algerians are selected for their linguistic and professional skills, two criteria which, supposed to help them integrate the Quebec labor market, seem to come into conflict with certain restrictive administrative realities such as the difficult recognition of their diplomas and professional experiences.

Hence a precarious situation illustrated by very high unemployment rates and remuneration below the Quebec average, which leads us to wonder about the challenges of this mobility.

Is it part of an economic migration aimed at meeting the labor needs of the economies of developed countries or rather a form of brain drain from the South to the North through selective immigration programs.

Throughout this article, we will discuss the different facets of the case of Algerians who have chosen and choose to settle in Quebec in order to better understand their situation on the labor market and thus understand and define the real issues of this mobility.

Abstract FRE

L'immigration sélective a toujours été avantageuse pour les économies des pays les plus industrialisés en ceci qu'elle alimente considérablement leur marché de l'emploi.

Or, la proportion de cette forme de mobilité devient problématique en engendrant une perte de compétences et de population active pour les pays sous-développés où les perspectives d'avenir font cruellement défaut.

Elle aggrave de ce fait les problèmes de développement structuraux de ces pays.

L'émigration des Algériens vers le Canada en est un exemple réel.

Ces derniers quittent leur pays souvent contraints et forcés à travers les programmes des travailleurs qualifiés du Québec ou du Canada.

Les Algériens sont sélectionnés pour leurs compétences linguistiques et professionnelles, deux critères qui, censés les aider à intégrer le marché de travail québécois, semblent entrer en conflit avec certaines réalités administratives restrictives telles que la difficile reconnaissance de leurs diplômes et expériences professionnelles.

D'où une situation précaire illustrée par des taux de chômage très élevés et une rémunération en dessous de la moyenne québécoise, ce qui nous amène à nous interroger sur les enjeux de cette mobilité.

Relève-t-elle d'une migration économique visant à combler les besoins en main d'œuvre des économies des pays développés ou plutôt d'une forme d'exode des compétences du Sud vers le Nord à travers des programmes d'immigration sélective.

Au fil de cet article, nous aborderons les différentes facettes du cas des Algériens ayant choisi et choisissant de s'installer au Québec afin de mieux comprendre leur situation sur le marché du travail et ainsi saisir et définir les vrais enjeux de cette mobilité.

American Psychological Association (APA)

Dahmoun, Marzuq. 2021. Immigration algérienne au québec : fuite des cerveaux ou immigration sélective ?. Revue de Droit et Sciences Politiques،Vol. 8, no. 2, pp.698-711.
https://search.emarefa.net/detail/BIM-1272564

Modern Language Association (MLA)

Dahmoun, Marzuq. Immigration algérienne au québec : fuite des cerveaux ou immigration sélective ?. Revue de Droit et Sciences Politiques Vol. 8, no. 2 (2021), pp.698-711.
https://search.emarefa.net/detail/BIM-1272564

American Medical Association (AMA)

Dahmoun, Marzuq. Immigration algérienne au québec : fuite des cerveaux ou immigration sélective ?. Revue de Droit et Sciences Politiques. 2021. Vol. 8, no. 2, pp.698-711.
https://search.emarefa.net/detail/BIM-1272564

Data Type

Journal Articles

Language

French

Notes

Includes bibliographical references : p. 710-711

Record ID

BIM-1272564